Qui désinforme ?

Que les agents de la mairie se rassurent totalement : aucun d’entre nous n’a dit, ni même pensé que leur intégrité professionnelle pouvait être mise en cause.

Ceux qui étaient présents le 20 février 2014 (réunion publique) ont bien entendu M. Denis Roux prononcer ces mots mais non Gérard Fey.

Le plus surprenant (mais est-ce vraiment surprenant ?) c’est que M. Denis Roux, sur son site de campagne, place ses propres mots dans la bouche de Gérard Fey.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *